14 rue Paul Emile Victor 56000 Vannes
   Kerdrumel 56870 Baden
  Suivez-moi sur facebook

Séance d'ostéopathie à Vannes et Baden : Jean Chardon

Découvrez les bienfaits de l'ostéopathie et ses champs d'application dans le Morbihan 

L’ostéopathie ne prétend pas tout soigner ni tout guérir. Elle ne guérira pas une fracture, une sclérose en plaques, une maladie de Crohn ou de Lyme, un Sida ou une myopathie. Elle ne se substituera pas à une chirurgie ni une chimiothérapie.

Elle est toutefois une pratique de choix, réelle éco médecine, qui apporte une amélioration dans l'accompagnement des pathologies dégénératives, génétiques, infectieuses, etc. Son action sur les conséquences de ces pathologies sera appréciée par diminution de la douleur, l'amélioration de la qualité de vie ou de l'autonomie, etc.

Champs d'application de votre ostéopathe à Vannes 

L’ostéopathie intéresse tous les grands systèmes du corps :

  • Neurologique : névralgies d’Arnold ou cervico-brachiales,  intercostales,  sciatiques, cruralgies …
  • Neurovégétatif : anxiété, troubles du sommeil, hyper activité, états dépressifs, stress, spasmophilie, irritabilité…
  • Digestif : gastrites, acidité gastrique, hernie hiatale, flatulences, ballonnements, digestion difficile, constipation, colites, ptose d’organes, troubles hépatobiliaires
  • Génito-urinaire : dysfonctions et douleurs gynécologiques, Cystites, ptoses, stérilité fonctionnelle, trouble de la fonction sexuelle, énurésie, prostatites, suivi de la grossesse et post-partum …
  • O.R.L & pulmonaire: rhinites, sinusites, vertiges, bourdonnements, céphalées, migraines, bronchites, asthme, bronchiolites…
  • Cardio-vasculaire : troubles circulatoires des membres inférieurs, Congestion, hémorroïdes, palpitations, veineuses, oppressions,
  • Orthopédique : entorses, tendinites, algies lombaires, dorsales costalgies, cervicalgies, douleurs coccygiennes, maxillaires, scolioses, périarthrite d’épaule, canal carpien
  • Les séquelles de traumatisme : fractures, accidents de la voie publique, chutes, chirurgie thoracique…                       
  • La sphère faciale et les organes des sens : acouphènes, soins dentaires, bruxisme, troubles de la mastication, douleurs ou claquement de la mâchoire, fatigues oculaires…

Cette liste n’est pas exhaustive.

Cabinet d'ostéopathie à Vannes dans le Morbihan

L'ostéopathie et la grossesse

Consulter un ostéopathe pendant sa grossesse aide à vivre celle-ci de façon plus confortable et harmonieuse.

La grossesse nécessite chez toute future maman une adaptation permanente de l’ensemble de la posture et de l’organisme pour répondre à l’évolution du futur bébé.

Il est fréquent de rencontrer des désordres d’ordre neuro-végétatif (tels que nausées, vomissements, transit perturbé, irritabilité, fatigue, reflux…) d’ordre mécanique; (lombo-sciatalgies, douleurs coccygiennes,…) urogynécologique (mycoses, douleur basse ou pesanteur, infections urinaires..), obstétricaux (contractions, spasmes utérins, présentations difficiles), vasculaires …

L’ostéopathie permet d’optimiser les régulations neurovégétatives et de restaurer la mobilité du bassin, du diaphragme de l’abdomen et des tissus environnants afin d’en améliorer la qualité et la souplesse. L’ostéopathie contribuera grâce à des techniques douces, adaptées et ciblées à une meilleure adaptation à toutes ces modifications, à une grossesse plus paisible et harmonieuse et veillera à traiter toute perturbation (séquelles d’épisiotomie, ancienne chute sur le coccyx,…), qui pourrait être source de contraintes ou de conflits lors de l’accouchement, tant pour la maman que pour le bébé.

Le post-partum

Une consultation ostéopathique dans les semaines qui suivent la naissance est bien souvent nécessaire. Elle permet de traiter les douleurs persistantes (lombalgies, sciatiques, canal carpien…), celles liées à l’accouchement (effort d’expulsion, épisiotomie, suites de péridurale, césarienne …), et de restaurer une posture de confort.

L’ostéopathie ne dispense en aucun cas d’un suivi obstétrical conventionnel. Elle accompagnera et optimisera votre rééducation périnéale.

L'ostéopathie et le nourrisson

Toute naissance qui a fait parler d'elle, devrait être suivie d’un examen ostéopathique attentif.

Le travail a été trop long ou trop court. La naissance fut difficile et a nécessité l’emploi d’outils, ventouses ou forceps… Il a fallu appuyer sur le ventre … « J’ai tout pris sur les reins»…

 Toutes ces contraintes mécaniques peuvent perturber, lors du passage, la mobilité des jonctions des os du crâne et occasionner des troubles fonctionnels immédiats (un hémi frontal proéminent, un œil plus fermé que l’autre, une oreille plus en avant que l’autre…), ou à venir, en perturbant le fonctionnement normal des pièces crâniennes et altérer leur bon développement.

Bien, souvent, le pronostic est banalisé. Il s’agit bien souvent de signes évoquant des dysfonctions ostéopathiques qui peuvent expliquer des troubles fonctionnels ultérieurs.

  • L’accouchement s’est effectué sous péridurale
  • Le travail a duré moins de deux heures ou plus de huit heures
  • L’expulsion a nécessité une forte pression sur l’abdomen maternel
  • Il y a eu usage de forceps, ventouse ou spatule ou une forte traction sur la tête
  • La présentation s’est faite par le siège, par la face ou par le front
  • Le cordon était enroulé autour du co
  • C’est une grossesse gémellaire ou un accouchement prématuré (le crâne est plus fragile)
  • Il a été procédé à une césarienne ou il y a eu souffrance fœtale
  • Etc.

Quand je vis avec mon bébé…

Je consulte quand :

  • Il dort très peu
  • Il pleure tout le temps
  • La tétée est problématique. Elle s’éternise, n’est pas efficace, le bébé s’épuise. Il régurgite, ne digère pas et est agité après
  • Le bébé semble tendu, hypertonique ou atone (il a du mal à tenir sa tête)
  • Il tourne toujours la tête du même côté, dort toujours du même côté et se désintéresse du coté opposé. Il présente une asymétrie posturale des ceintures, des membres, un strabisme
  • La respiration est sifflante, qu’il fait des otites, des bronchites à répétition…
  • Il est tombé de la baignoire et les radios sont rassurantes
  • Ces dysfonctions souvent mineures seront améliorées par une prise en charge ostéopathique

L'ostéopathie et l'enfant 

L’ostéopathie : une thérapie et une aide, de la 1re marche à l’adolescence.

Dès les premiers pas, c’est la découverte du monde avec sa kyrielle de chutes, petits traumatismes rarement anodins. Les modifications de comportement à la maison, à l’école (enfant rêveur, agité, manquant de concentration à l’école, un sommeil perturbé…), les déséquilibres posturaux (scoliose, il grandit trop vite, ou il est constipé, Il a souvent mal au ventre…) sont autant d’alertes qui seront pris en charge par votre ostéopathe pour corriger ces séquelles de traumatisme.

Les années ado :

Il est loin le temps des 4 pattes, l’enfant grandit, se modifie pour ressembler à l’adulte en devenir. Les cartables sont lourds et les maux de dos fréquents, le sport et les fatigues chrono biologiques apportent les dorsalgies fréquentes, les entorses de chevilles…Elles expriment les limites d’adaptabilité et le besoin d’aide tant physique que psychique. En étant à l’écoute des zones de tensions, l’ostéopathie aide à grandir sans heurts.

Ostéopathie et orthodontie

Agir avant, pendant et après le traitement !

Presque tous nos ados pratiquent des soins d’orthodontie. Le bon équilibre, corps crâne est primordial pour un bon développement de la mâchoire, aussi un travail en amont est bien entendu profitable. Les sources de déséquilibre sont multiples : Succion du pouce, position fœtale, de couchage, traumatismes, etc. …

Les contraintes exercées par les appareillages pour réorganiser les dents et la mâchoire peuvent déborder aux structures crâniennes environnantes et provoquer des difficultés de concentration, des modifications de l’humeur, des maux de tête, de dos parfois des vertiges ou des fatigues oculaires.

Un prise en charge ostéopathique en collaboration avec votre orthodontiste préviendra l’apparition de ces manifestations parasites, assurera l’ajustement des modifications crâniennes à l’ensemble du corps et consolidera les travaux obtenus.

L'ostéopathie et le mal de dos... mal du siècle (Lumbagos, torticolis, hernie discale, névralgies intercostales...)

Que ce soient les cervicales, les lombaires ou les dorsales, ce sont certainement les plaintes les plus communes de notre monde civilisé, qui relèvent de multiples spécialistes (Rhumatologie, orthopédie, pédicures, dentistes, kinési…) sans y apporter de réponses probantes. L’ostéopathie considère que bien souvent cette plainte est l’aboutissement d’une suite de perturbations tissulaires adaptatives.

La  prise en charge globale qui se s’arrête pas à la zone douloureuse, recherche et permet de déterminer la cause qu’elle soit d’origine crânienne, viscérale, orthopédique…Les incidences de notre hygiène et qualité de vie que l’on néglige trop souvent sont à revisiter. (Notre alimentation, le stress du quotidien, le rythme professionnel, le sommeil…) car bien souvent aussi vecteurs de douleurs au dos.

L'ostéopathie et le sport 

Tout déséquilibre ou altération de mobilité des articulations, des muscles, des ligaments ou des viscères se manifeste sur la qualité de notre santé. Le sport en est un révélateur intransigeant. La liste des pathologies liées au sport est longue…Il faut différencier plusieurs niveaux de sportifs : l’enfant, le sportif, les compétiteurs…  

Chez l’enfant, le sport étant vecteur de chutes, traumatismes, chocs… une surveillance ostéopathique est importante pour en corriger les conséquences. Dans le cas d’une pratique intense, les contraintes liées auront un impact sur le développement de l’enfant qu’il est encore plus prudent de surveiller pour conserver une croissance harmonieuse et une pratique durable.

Chez l’adulte sportif, un suivi apportera la notion de «chek-up»…

On souhaitera essentiellement intervenir à titre préventif, en début ou reprise d’activité pour établir un projet thérapeutique si besoin est, et permettre une adaptation optimale aux objectifs prévus. Comme pour l’étudiant, l’ostéopathie permet une meilleure concentration avant les compétitions et participe à une meilleure récupération après l’effort.

En libérant le corps de ses contraintes, l’ostéopathie contribue à améliorer vos performances, quel que soit le niveau d’où vous partez.

Bien vieillir avec l'ostéopathie

En vieillissant, progressivement, notre corps voit diminuer l’ensemble de ses fonctions (vue, tonicité, troubles de la marche, etc.) et perd de ses capacités. Devenir invalide, désorienté, isolé, incapable de communiquer peut perturber tout l’équilibre psychique, physique et social d’un ancien. Être suivi le plus tôt et le plus régulièrement possible permet de par son action préventive d’entretenir et renforcer ses fonctions, son capital santé, sa qualité de vie.

La gestion du stress chronique et l'ostéopathie 

Bien souvent, des maux de tête, de dos, des douleurs articulaires, musculaires, des troubles digestifs, de sommeil, des palpitations, des sueurs impromptues, de la nervosité, des modifications comportementales alimentaires , sont des manifestations du stress et de la pénibilité.

L’ostéopathie améliorera la gestion de ce stress en restituant la mobilité aux régions «étouffées» et en renforçant les capacités adaptatives du corps face aux agressions extérieures.

Ostéopathe Jean Chardon à Vannes et Baden